Poser les bonnes questions lors d'un entretien d'embauche augmente vos chances

Poser les bonnes questions lors d'un entretien d'embauche augmente vos chances

Mercredi 2 novembre 2016 — Vous recommencez à envoyer des candidatures après des vacances agréables ? Si vous êtes invité(e) à passer un entretien d'embauche pour le poste de vos rêves, mettez alors toutes les chances de votre côté en posant les bonnes questions. Voici 10 questions qui, selon le cabinet de recrutement Hays, augmenteront vos chances.

Ne pas poser de questions peut laisser penser que vous n'êtes pas intéressé(e) ou que vous êtes une personne passive. Mais poser de mauvaises questions telles que « Quelle est la durée de la période d'essai ? » ou « De combien de jours de congé pourrais-je bénéficier ? » ne vous aidera pas non plus. Les entreprises recherchent des collaborateurs qui réfléchissent à la manière de bien faire leur travail et qui ne donnent pas la priorité à leur paquet salarial.

D'après Hays, la façon idéale de savoir si le poste et l'entreprise vous correspondent ou non est de poser les bonnes questions. Cela vous permet en outre de montrer votre intérêt pour la fonction et de convaincre l'intervieweur que vous êtes la personne qu'il recherche pour ce poste.

Essayez de transformer cet entretien en une conversation plutôt qu'en un interrogatoire, en préparant bien vos questions. N'hésitez d'ailleurs pas à les coucher sur papier.

Voici quelques questions que vous pouvez poser à votre intervieweur :

 

  1. Existe-t-il des possibilités d'évolution professionnelle ?

C'est la question classique qui montre que vous avez de l'ambition. La réponse vous donnera également une idée de l'importance accordée au talent au sein de l'entreprise.

 

  1. À quoi ressemble une journée de travail ordinaire ?

C'est la meilleure question à poser pour vous faire une idée du poste et savoir si cette fonction est faite pour vous ou non.

 

  1. Pouvez-vous me parler des collègues avec qui je travaillerai ?

Essayez de faire des recherches sur vos futurs collègues avant l'entretien. Si ce n'est pas possible ou pas concluant, essayez alors d'en savoir le plus possible sur eux en interrogeant votre intervieweur. Le fait de pouvoir bien s'entendre avec ses collègues est d'une importance cruciale pour tirer satisfaction de son travail. Pour une grande majorité des travailleurs, avoir des amis au travail est le facteur le plus important pour être épanoui dans sa vie professionnelle.

 

  1. Pouvez-vous me parler de la personne qui occupait ce poste précédemment ?

Cette question est un moyen habile de savoir quelles connaissances et quelle expérience sont nécessaires pour cette fonction. Voyez le jugement de votre prédécesseur comme un indicateur pour élever la fonction à un niveau supérieur.

 

  1. Cela vous plaît-il de travailler ici ?

C'est l'une des questions apparemment innocentes qui peut vous en apprendre beaucoup sur la culture de travail dans l'entreprise. C'est également une façon d'indiquer que vous souhaitez travailler dans un environnement positif et que vous êtes quelqu'un qui aime donner le meilleur de sa personne. Un environnement de travail agréable a en effet un impact très important sur la productivité et le succès d'une entreprise.

 

  1. Quels sont les principaux défis et les principales opportunités de l'entreprise ?

Si vous savez que l'entreprise vient de lancer un nouveau service ou un nouveau produit, vous pouvez alors le formuler dans une question concernant l'accueil qui a été réservé à ce produit ou service. Vous montrerez ainsi que vous avez fait des recherches. L'étape suivante est d'utiliser ces informations pour prouver que vous êtes le/la candidat(e) idéal(e) et que vous pouvez les aider à résoudre leurs problèmes.

 

  1. Combien de temps les employés restent-ils en moyenne dans l'entreprise ?

Cette question vous permettra de savoir si le renouvellement du personnel au sein de l'entreprise est fréquent ou non. Un taux de rotation élevé peut signifier que les collaborateurs ne sont pas heureux dans l'entreprise.

 

  1. À quelle fréquence mes compétences seront-elles évaluées ?

Cette question montre que vous avez envie de bâtir une carrière. Vous voulez savoir s'il existe une approche structurée et proactive pour évaluer les prestations individuelles des collaborateurs et si vous ne risquez pas d'être abandonné(e) à votre sort. Elle prouve en outre que vous êtes ouvert(e) aux critiques.

 

  1. Quelles opportunités de formation sont proposées ?

C'est une question standard, mais importante, tant pour vous que pour indiquer que vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences qui seront utiles à la fois à vous-même et à l'entreprise. L'accès à des formations est d'une importance cruciale pour votre évolution professionnelle, à toute étape de votre carrière.

 

  1. Quelle est l'étape suivante ?

N'oubliez pas de demander ce qui va se passer après l'entretien. Vous pourrez ainsi vous préparer à la prochaine phase du processus de recrutement.

En bref : il est important que l'intervieweur ne monopolise pas la parole. Au lieu d'un interrogatoire, une conversation vous mettra tous les deux plus à l'aise. En effet, ce type d'entretien lui demande également du travail et une conversation intéressante est toujours plus agréable. Assurez-vous de ne poser des questions que si elles sont pertinentes et utiles, et non pour asseoir votre assurance. Bien entendu, il est en outre crucial d'être très attentif aux réponses. Si vous posez les bonnes questions, vous augmenterez vos chances de faire partie de la phase suivante du processus de recrutement, mais soyez également sûr(e) de le vouloir, c'est tout aussi important.

Claudia Petré PR Consultant at NewsEngine PR
Gunther Malin PR & Communications Officer at Hays Recruitment