La digitalisation influence les compétences demandées dans le secteur logistique

La digitalisation et robotisation causent un bouleversement dans la logistique. Cette évolution a un impact sur les compétences demandées des professionnels. Les professionnels logistiques déterminent l’efficacité des processus d’entreprise et influencent ainsi les résultats d’entreprise. Le secteur devient de plus en plus important pour l’organisation et les équipes dirigeantes. Malgré son caractère attrayant et dynamique, le secteur souffre d’un manque de candidats. Des formations spécifiques se révèlent nécessaires.

Aujourd’hui, la pénurie sur le marché du travail continue, aussi dans le secteur logistique & supply chain. En 2018 (Q3), Statbel a noté pas moins de 11.200 postes vacants dans la logistique [1]. Le secteur est aussi dans le top 5 des secteurs ayant le plus grand nombre d’emplois vacants en Belgique [2]. Le nombre augmentant de postes vacants est dû à l’influence croissant de la technologie dans le secteur. « Le supply chain et la logistique prospèrent et vivent une transition intéressante grâce à la technologie. La digitalisation et robotisation créent de nouvelles opportunités ét de nouveaux emplois », explique Dries Serré, Business Unit Manager de Hays Purchasing & Logistics.  

La digitalisation crée plus d’emplois, mais a aussi un impact sur le type d’emplois dans le secteur et les compétences qui seront particulièrement recherchées à l’avenir. « L’évolution technologique dans la logistique et le supply chain entraîne un changement dans l’offre d’emplois et les compétences demandées », explique Dries Serré. « Là où avant, des compétences telles que résistance au stress, flexibilité et enthousiasme étaient requises, d’autres compétences sont maintenant nécessaires. Le secteur a besoin de profils hautement qualifiés qui n’ont pas peur du changement, et sont passionnés d’IT et d’analyse de données. »

Conseiller innovation de demain

Le secteur logistique et supply chain se déplace de plus en plus près du cœur de l’organisation. « Nous remarquons que le rôle des professionnels en supply chain & logistique a un impact croissant. Leurs analyses et monitoring leur permettent d’avoir une influence directe sur les résultats. Les professionnels logistiques deviendront les conseillers en innovation des entreprises. »

Manque de formations spécifiques

Afin de faire face à la pénurie sur le marché du travail, il est important de préparer les candidats à un emploi plus rapidement. Toutefois, l’offre est limitée. « Le manque de candidats peut être résolu en adaptant les formations aux nouvelles compétences dynamiques et aux emplois digitaux. On devrait augmenter l’offre de formations supply chain & logistique dans notre pays. Des formations et stages spécifiques préparent les jeunes talents aux emplois de l’avenir », conclut Dries Serré de Hays.

_________

[1] Source:  https://statbel.fgov.be/fr/themes/emploi-formation/marche-du-travail/emplois-vacants#figures

[2] Source https://statbel.fgov.be/fr/themes/emploi-formation/marche-du-travail/emplois-vacants

 

 

 

Contactez-nous
Magali Dierckx Account Manager, youEngine
Magali Dierckx Account Manager, youEngine
A propos de Hays Belgium

Hays plc (le « Groupe ») est un groupe mondial de recrutement professionnel. Le Groupe est spécialisé dans le recrutement de personnel qualifié, professionnel et talentueux à travers le monde. Hays est le leader du marché au Royaume-Uni et en Asie-Pacifique et fait partie des leaders du marché en Europe continentale et en Amérique latine. Le Groupe est actif dans les secteurs privé et public et se concentre sur les emplois permanents, les projets de contracting et les missions temporaires. Le 31 décembre 2019, le Groupe comptait 11 600 collaborateurs répartis dans 266 bureaux dans 33 pays et dans 20 spécialités. Pour l’exercice clôturé au 30 juin 2019 :

– le Groupe a fait état d’un chiffre d’affaires net de 1,1297 milliard de livres sterling et d’un résultat d’exploitation (avant éléments exceptionnels) de 248,8 millions de livres ;

– le groupe a placé environ 81 000 candidats à des postes permanents et environ 254 000 personnes à des postes temporaires ;

– 18 % du chiffre d’affaires net du Groupe ont été générés en Australie et en Nouvelle-Zélande, 27 % en Allemagne, 23 % au Royaume-Uni et en Irlande et 32 % dans le reste du monde (RoW) ;

– l’activité de placement temporaire représentait 57 % du chiffre d’affaires net et l’activité de placement permanent en représentait 43 % ;

– Hays est actif dans les pays suivants : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Colombie, Chili, Danemark, EAU, Espagne, États-Unis, France, Hongrie, Inde, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Singapour, Suède et Suisse.

Photos