Dites adieu au stress dû au manque de temps grâce à ces 7 astuces

Jeudi 23 novembre 2017 — À l’occasion de la journée sans e-mail (24 novembre), le cabinet de recrutement Hays s’est penché sur la capacité des Belges à gérer leur temps. Un tiers des sondés avouent ne pas parvenir à gérer correctement leur temps. Deux tiers ne reçoivent, du reste, aucune aide. La gestion du temps présente pourtant de nombreux avantages, estime le cabinet de recrutement. Vous avez parfois du mal à arriver au bout de votre travail ? Hays vous donne quelques astuces toutes simples pour rentabiliser au mieux votre journée de travail.

À l’occasion de la journée sans e-mail (24 novembre), Hays s’est penché sur la capacité des Belges à gérer leur temps. Un tiers des sondés avouent ne pas parvenir à gérer correctement leur temps. Deux tiers ne reçoivent, du reste, aucune aide. Deux sondés sur dix indiquent bénéficier d’un accompagnement de la part de leur employeur en matière de gestion du temps. La gestion du temps présente pourtant de nombreux avantages, estime Hays.

« La gestion du temps consiste à faire les bons choix, le plus efficacement possible. C'est une condition sine qua non pour pouvoir vous concentrer sur ce qui importe le plus pour vous à un moment donné. Pour identifier les tâches les plus importantes, vous devez avoir une idée précise de ce que vous pouvez réaliser. Par ailleurs, vous ne pourrez vous concentrer que si vous n’êtes pas distrait par tout ce qui requiert votre attention, notamment les e-mails, les tâches que vous devez encore effectuer et les idées que vous avez en tête », explique Ilze Pastyn, Internal Trainer chez Hays Belgique. Voici les conseils du cabinet de recrutement Hays pour une bonne gestion du temps.

  1. Soyez maître de votre temps
    Ce n’est pas parce que vous recevez un e-mail, un SMS ou un message sur WhatsApp que vous devez y répondre dans la seconde. Vous pouvez, par exemple, vous ménager des « périodes sans communication » durant lesquelles vous oubliez votre boîte de messagerie et vos médias sociaux pour pouvoir terminer vos tâches. Programmez une minuterie de manière à travailler contre la montre et fixez un délai pour la finalisation des tâches importantes. Pour éviter que des collègues vous interrompent, n’hésitez pas à utiliser un casque ou des oreillettes. Une fois votre tâche terminée, vous vous remettez à la disposition de vos collègues. Les collaborateurs qui vous entourent sauront ainsi quand vous ne voulez pas être dérangé.
     
  2. Dites non au multitâche
    Le multitâche ne sert à rien au travail, surtout quand il est question d’une tâche importante. Il ne fait que doper la production d'adrénaline et vous embrouiller l'esprit. Lorsque vous effectuez plusieurs tâches en même temps, votre attention est partagée entre plusieurs travaux : vous n'êtes pleinement concentré sur aucun d'entre eux. Si vous devez vraiment mener une tâche à bien, vous devez vous y consacrer à 100 %. Vous travaillerez plus vite et vous obtiendrez de bien meilleurs résultats.
     
  3. Dressez une to-do list
    Faites une liste de tâches où vous distinguez les tâches importantes et secondaires. Dès que vous avez un moment de libre, lancez-vous sur l’une de ces tâches moins importantes. Les choses vous sembleront plus gérables et vous serez plus efficace.
     
  4. Dressez une won’t-do list
    Il est aussi utile de répertorier les choses que vous n’allez pas faire. En effet, ce que vous ne faites pas détermine ce que vous pouvez faire. Identifiez les tâches sur lesquelles vous allez faire l'impasse.
     
  5. Apprenez à dire « non »
    Ne vous surchargez pas et osez dire « non » aux collègues qui vous demandent de l’aide. Ce n’est pas un crime de dire « non » parce que vous avez déjà trop à faire.
     
  6. Faites suffisamment de pauses
    N’oubliez pas de mettre votre esprit au repos de temps à autre. Sachez que votre niveau de concentration baisse après 90 à 120 minutes. Prenez donc suffisamment de pauses pour changer d’air et reprendre le travail frais et dispos.
     
  7. Parlez à votre supérieur
    Vous croulez sous le travail ? Faites-le savoir à votre supérieur. Il pourra vous aider à fixer des priorités ou à définir le temps à consacrer à telle ou telle tâche.

 

- FIN-