Cinq conseils pratiques pour les travailleurs qui débutent leur carrière

Cinq conseils pratiques pour les travailleurs qui débutent leur carrière

Jeudi 29 juin 2017 — De nombreuses leçons apprises tout au long de la carrière s’avèrent précieuses si on les applique tout au début de sa vie professionnelle. Tamara Vereecken, National Director chez Hays Response donne quelques conseils aux demandeurs d’emploi qui viennent tout juste de débuter leur carrière.

Le début d’une carrière est une période d'apprentissage incessant et de pression forte pour gravir les échelons. L’expérience et les connaissances acquises tout au long de la carrière améliorent les compétences personnelles d’un travailleur et font de lui un professionnel. 

Tamara parle des leçons les plus intéressantes qu’elle a apprises au cours de sa vie professionnelle.

Leçon 1 : Ce n’est pas nécessairement celui ou celle qui crie le plus fort qui parvient à se faire entendre.

Il peut être difficile de sortir du lot par rapport à ses collègues tout au début d’une carrière pour faire forte impression. Toutefois, crier le plus fort ne présente aucune valeur.  Tamara conseille de ne pas oublier que l’on vous a engagé(e) pour une très bonne raison, vos qualités personnelles qui ont plu à la société. C’est pourquoi, il est toujours préférable de rester fidèle à soi-même, de rechercher vos points faibles et d’en parler. Ce qui, à son tour, améliorera votre confiance.   

Tamara ajoute : « Il n’est pas nécessaire de modifier votre personnalité pour aller de l’avant. En fait, rester fidèle à sa véritable personnalité peut même vous propulser beaucoup plus loin dans votre carrière, parce que l’on sent que l’on peut vous faire confiance et s’engager dans une relation avec vous. Être vous-même semblera plus naturel, si vous vous fiez davantage à votre capacité à évoluer dans votre carrière sur la base de votre mérite plutôt que sur une personnalité forgée de toutes pièces. »

Leçon 2 : Le fait de poser des questions ne vous donne pas l’air idiot.

Le fait de lever la main au cours d’une réunion peut sembler intimidant, c’est ainsi que la plupart des professionnels le ressentent à un certain point de leur carrière. Cependant, il est important de comprendre que poser des questions n’est pas une faiblesse, aussi basiques soient-elles. Pour réussir, vous devez disposer de toutes les informations. Indépendamment de votre ancienneté. Même dans l’évolution de votre carrière, vous n’êtes jamais trop haut placé(e) ou trop expérimenté(e) pour poser une question.

Tamara indique : « Même les travailleurs les plus efficaces et les plus assidus posent des questions en cas de doute. Ces personnes n’ont pas peur de poser des questions basiques ou ne craignent pas la manière dont elles peuvent être perçues ce faisant. Elles se préoccupent davantage de s’informer et, au bout du compte, de faire du bon travail sur le long terme. »

Leçon 3 : Travaillez plus intelligemment et non plus longtemps. C’est ce qui impressionne vraiment le patron.

Il y aura peut-être des moments où vous devrez commencer votre journée de bonne heure ou travailler un peu plus tard, par exemple pour pouvoir parler à des clients internationaux qui se trouvent dans un fuseau horaire différent, pour terminer un projet important ou atteindre un objectif commercial. Cependant, n’oubliez pas de maintenir l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée et évitez de travailler tard tout simplement pour impressionner le patron. Tamara affirme que ce qui impressionnera vraiment le patron, c’est que vous travailliez plus intelligemment au cours de la majeure partie de votre temps de travail.

Tamara ajoute : « Vous êtes plus productif (productive) avec les idées claires et l’esprit reposé. C’est la productivité qui intéresse le patron. Faites un peu d’exercice, entretenez des relations avec d’autres personnes que vos collègues, ménagez-vous des pauses et retournez au bureau les batteries rechargées. »

Leçon 4 : Le partage de vos connaissances crée une situation dans laquelle tout le monde sort gagnant.

En partageant des idées ou des informations, vous créez une culture de partage des connaissances. Cependant, il peut y avoir un point dans la carrière d’une personne ambitieuse où elle considère les informations comme un pouvoir. En conséquence, il n’y a pas d’échange des bonnes idées et elle choisit de les garder pour elle. Sans partage des connaissances et des pratiques d’excellence, il n’y a pas de possibilité d’apprendre et de progresser. 

Tamara donne le conseil suivant : « Les opportunités qui vous sont offertes de partager vos connaissances sont nombreuses que ce soit présenter une idée au cours d’une réunion, apporter une plus grande contribution lorsque vous travaillez sur des projets d’équipe ou organiser une session de formation avec votre équipe. Le partage d’idées et d’expériences par des personnes talentueuses ne peut que mener à la réussite de l’équipe, avec des répercussions favorables à votre égard à l’avenir. »

Leçon 5 : Le leadership ne relève pas seulement des compétences des personnes occupant des postes supérieurs.

Le leadership est une qualité plutôt qu’une compétence - un trait de caractère dont on fait preuve tout au début de la carrière et qui, au bout du compte, prépare éventuellement un travailleur à devenir un leader par opposition à attendre de le devenir au bout de longues années de service. Être un leader ne signifie pas seulement être assis dans un bureau et donner des ordres, mais aussi comprendre vos collaborateurs et savoir comment en tirer le meilleur parti.

Tamara explique : « N’oubliez pas que si vous voulez évoluer davantage, vous devrez faire preuve de qualités de leadership, y compris de la capacité à partager des connaissances (voir plus haut), de leadership par l’exemple en termes de performance, de votre aptitude à rester curieux(-se), ouvert(e) d’esprit et à féliciter votre personnel. »

Tamara résume les choses en ces termes : « Quand on y pense, toutes ces leçons se réduisent à être honnête et fidèle à vous-même. Inutile de faire preuve de trop d’assurance et de bomber le torse pour avancer. En fait, considérez les domaines que vous devez développer et les questions que vous devez poser pour être prêt(e) à recevoir cette promotion. N’ayez crainte de montrer votre vulnérabilité en partageant vos idées pour l’entreprise ou juste de faire un pas en arrière pour recharger vos batteries.

Pour conclure, vous devez comprendre que vos supérieurs ne sont pas les seuls qui peuvent présenter des qualités de leadership. Voyez celles que vous pouvez chercher à acquérir pour évoluer dans votre carrière. »

Tamara Vereecken Hays